top of page
  • Photo du rédacteurExpédition Maya

Explorez la culture Garifuna lors de votre voyage au Honduras

Un voyage au Honduras qui rime avec dépaysement


Le Honduras, ses plages de sable blanc, ses forêts et jungles épaisses, sa culture maya et son site archéologique de Copán, sans oublier sa culture garifuna! Avez-vous déjà entendu parler des Garifunas? Expédition Maya, votre agence de voyage au Honduras, vous emmène découvrir l'ethnie Garifuna au Honduras pour un voyage immersif et enrichissant.


agence-de-voyage-au-honduras
Village Garifuna de Sambo Creek - Robert Ford, Getty Image Signature

Un peu d'histoire du peuple Garifuna


Le Honduras, destination hors des sentiers battus par nature, est l'un des points clés pour découvrir la culture Garifuna. En effet, avec près de 100 000 Garifunas, le Honduras est le pays concentrant la plus grande population de Garifunas en Amérique centrale.


L'origine du peuple Garifuna remonte au XVIIIe siècle, par l'union des Africains des navires espagnols qui ont fait naufrage sur l'île de San Vicente en 1635 et des Amérindiens qui habitaient la région avant la colonisation, les Arawak et les Kalinagu. De l'union de ces peuples sont nés les Karaphunas qui, après la prise de contrôle de l'île Saint-Vincent par la Grande-Bretagne en 1797, ont été déportés sur l'île de Roatan et, de là, ont migré vers le continent, sur le territoire de l'actuel Honduras, en s'installant le long de la côte nord du Honduras et vers la côte caraïbe, le Guatemala, le Nicaragua et le Belize.

Les Garifunas s'identifient à des points culturels venus d'Afrique, où leur identité se construit autour de leur tradition, de leur nourriture jusqu'à leur propre langue, qui est le Garinagu et qui, selon certaines recherches, provient d'une combinaison de langues telles que le Carib-Arawak, le français, l'espagnol, l'anglais et les langues africaines Yoruba et Bantu. La culture garifuna est une synthèse d'éléments d'origine africaine, indo-américaine et européenne.


Une culture vivante et vibrante


Bien qu'aillant souffert de la discrimination, la migration et le déplacement de population les Garifunas ont maintenu une culture forte et toujours pratiquée par sa population :

- La langue garifuna "Garinagu", est écrite, lue et parlée presque à 100 % par les Garifunas;

- La musique, avec différents styles tels que la Punta, qui se joue avec des tambours, des maracas et des coquillages, démontre son influence africaine;

- La gastronomie garifuna a aussi une place importante dans la culture hondurienne, Machuca (manioc, banane, noix de coco, poisson), Tapado, Kasave et Guifiti (rhum à base de plantes et de racines) que vous découvrirez lors de votre voyage au Honduras;

-Enfin, les coutumes, légendes et croyances: la culture garifuna est pleine de légendes et de croyances. Ils célèbrent notamment les esprits des défunts d'une manière similaire au vaudou d'Afrique dans des rites tels que le Velorio, le novenario ou le Dugu.

Le peuple Garífuna est composé de 48 communautés situées le long de la côte atlantique du Honduras, couvrant les départements de Cortés, Atlántida, Colón et Gracias a Dios. C'est du côté de Tela, situé dans le département d'Atlantida, que votre voyage au Honduras commencera avec la visite des villages garifunas de Triunfo de La Cruz, La Ensenada et Tornabé. Une occasion unique pour découvrir leur quotidien, goûter aux saveurs de la gastronomie garifuna du Honduras et apprendre de leur savoir-faire lors d'un atelier.


Une reconnaissance dans le patrimoine mondiale culturel


La culture Garifuna a été reconnu en 2001 par l'UNESCO en étant inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'approche holistique de leurs traditions englobe plusieurs dimensions : l'être humain, l'univers et l'interaction entre la science et la spiritualité. La danse, le chant et l'utilisation d'instruments sont encore bien présents tout comme c'est le cas pour la gastronomie garifuna qui a également conservé ses particularités.

De nos jours, les Garifunas vivent principalement des ressources de la mer et de la terre, et les principales activités économiques sont l'agriculture, la pêche et l'artisanat. Côté agricole, c'est la production de manioc qui prédomine avec près de 50 % de la superficie agricole des communautés, suivie par la production de céréales de base, de bananes et de noix de coco.


agence-de-voyage-au-honduras
Réserve naturelle de Punta Sal - Robert Ford, Getty Image Signature

Poursuivez votre voyage dans la nature hondurienne


Votre voyage au Honduras pourra se poursuivre dans la parc national Jeannette Kawas (Punta Sal) où vous pourrez profiter de plages vierges, du snorkeling , de la randonnée à travers sa faune et sa flore luxuriante et bien sûr d'un délicieux déjeuner de style Garifuna: le tout vous attend pour vous offrir le meilleur des écosystèmes marins côtiers et de la forêt tropicale du Honduras !

Le Parc National Punta Sal est une perle naturelle abritant une diversité d'écosystèmes, des mangroves aux récifs coralliens. Nommé ainsi en l’honneur de la défenseure de l'environnement, Jeannette Kawas, le parc célèbre son héritage en préservant sa biodiversité unique. Explorez des sentiers sinueux, admirez la beauté préservée de ce lieux d'exception et plongez dans des eaux cristallines lors de votre voyage au Honduras.


Prêts pour votre voyage au Honduras? Découvrez les 5 choses à savoir avant de voyager au Honduras. Découvrez vous aussi ces trésors cachés lors de votre voyage sur mesure au Honduras avec Expédition Maya, votre agence de voyage au Honduras.





Comments


bottom of page